4 mois ago

Pourquoi privilégier les produits surgelés lorsque l’on ne peut pas prendre de produits frais ?

Pourquoi privilégier les produits surgelés lorsque l’on ne peut pas prendre de produits frais ?

On entend très souvent dire “privilégier les produits frais”, “privilégiez les produits de saison”. Mais ce n’est pas toujours évident. Existe-t-il des alternatives possibles ? Qu’en est-il des produits surgelés ?

LES PRODUITS FRAIS

Tout d’abord, il faut savoir que les produits frais doivent respecter 3 règles très distinctes.

La première est de posséder les mêmes caractéristiques à la vente que lors de la production ou de la fabrication. La deuxième est que le produit ne doit pas avoir été conservé par l’utilisation de traitement ou par l’ajout de conservateur. Et enfin, il ne doit pas avoir été produit ou fabriqué il y a plus de 30 jours.

AVANTAGES DES PRODUITS FRAIS/DE SAISON/LOCAUX

Ce type de produits à de nombreux avantages, et le plus évident est que les ingrédients sont au maximum de leurs qualités. En effet, l’ensemble des macro et micro-nutriments sont préservés. Cela permet également d’éviter de consommer des colorants ou des conservateurs qui sont néfastes pour la santé.

Il est donc conseillé de consommer des produits de saison et locaux afin de garantir votre apport en nutriments, mais aussi pour lutter contre l’utilisation de divers traitements tels que les engrais chimiques, qui se retrouvent ensuite dans nos assiettes. Ce mode de consommation local permet aussi de diminuer la durée des transports. En effet, certains fruits et légumes sont cueillis lorsqu’ils ne sont pas matures et mûrissent dans le camion par exemple; ce qui donne des produits gustativement moins bons. Enfin, cela permet de lutter contre les emballages.

INCONVÉNIENT DES PRODUITS FRAIS

Néanmoins, le plus gros inconvénient (et certainement le seul) des produits frais est la durée de conservation. La durée peut légèrement augmenter si ils sont conservés au réfrigérateur. Il est tout de même à noter qu’il n’est pas facile pour tout le monde de faire des courses 2, 3, ou 4 fois par semaine. Il s’agit là de l’unique point contraignant des produits frais, mais qui peut être réduit grâce à une bonne organisation et grâce au réfrégirateur.

CONGÉLATION ET SURGÉLATION

Intéressons-nous désormais à la congélation et à la surgélation. Ce sont deux techniques de conservation par le froid. Plus précisément, les aliments sont mis à une température inférieure au point de congélation. L’eau présente dans les produits se transforme alors en glace.

La congélation et la surgélation se différencient par leur vitesse d’abaissement de la température.

CONGÉLATION

La congélation (aussi appelée “congélation lente”) est une méthode qui se fait essentiellement à la maison. Celle-ci consiste à mettre des aliments frais dans le congélateur afin d’augmenter leur durée de conservation.

Le refroidissement se fait de manière lente, les cristaux formés sont ainsi de grande taille et peu nombreux. Cette technique a l’inconvénient lors de la décongélation d’entraîner un ramollissement des aliments et un dégagement élevé de liquide qui est propice au développement des micro-organismes. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est fortement déconseillé de recongeler un aliment qui a déjà été congelé ! 

SURGÉLATION

La surgélation (aussi appelée “congélation ultra rapide”) ne se fait que de manière industrielle. Comme son nom l’indique, le refroidissement se fait de manière très rapide. L’eau se cristallise de manière si rapide que les cristaux formés sont de petite taille et très nombreux. Cette technique permet de mieux préserver l’aspect des aliments, car il y a moins de perte d’eau.


Au vu de ces observations, il est donc plus judicieux de consommer des produits surgelés que de congeler soi-même ses produits.

CONCLUSION

Nous recommandons de consommer des produits frais et ce le plus fréquemment possible. Si cela n’est pas possible, nous vous recommandons de consommer des produits bio surgelés !

Rayane Rezzoug 

BIBLIOGRAPHIE 

  • Note sur l’emploie du terme « frais » en matière de denrée alimentaire. (1990, 8 février). Conseil nationale de la consommation. https://www.economie.gouv.fr/files/conseilnationalconsommation/docs/note_cnc1990modifiee40392.pdf
  • Pourquoi manger de saison ? (s. d.). Greenpeace France. https://www.greenpeace.fr/guetteur/