3 semaines ago

L’insuffisance rénale chronique et son alimentation

L’insuffisance rénale chronique est définie comme la diminution irréversible de la fonction d’épuration des reins, qui ne filtrent plus correctement le sang de l’organisme. Plus de 80 000 personnes sont touchées par cette maladie.

A quoi servent les reins ?

Les reins sont deux petits organes, situés sous les côtes dans le dos, jouant un rôle vital en exerçant trois fonctions. Il faut savoir qu’environ 190 litres de sang entrent dans les reins chaque jour et son fonctionnement est possible d’être assuré par la présence d’un seul rein. 

Quelles sont leurs fonctions ?

Premièrement, les reins régulent la quantité d’eau dans nos systèmes organiques, ils permettent d’équilibrer la quantité de liquide qui quitte le corps par rapport à la quantité qui y rentre. Par exemple, chez un homme adulte pesant 70 kilos, le volume d’eau corporelle totale est d’approximativement 42 litres. 

Deuxièmement, les reins permettent l’élimination des déchets tels que l’urée et les liquides en excès recueillis par le sang et transportés dans l’organisme. En effet, les reins aident à éliminer le surplus d’éléments minéraux, de macro-éléments, tel que le potassium, le sodium, le phosphore provenant de l’alimentation pour ne laisser dans l’organisme que les quantités nécessaires à son bon fonctionnement. 

Pour finir, le rein sécrète des hormones qui sont indispensables à l’organisme : 

  • La rénine, indispensable à la régulation de la pression artérielle.
  • L’érythropoïétine, qui agit sur la moelle osseuse pour produire des globules rouges afin de véhiculer l’oxygène dans l’organisme.
  • Le calcitriol, forme active de la vitamine D, qui permet l’absorption du calcium par l’intestin et sa fixation sur les os (et de phosphate dans le sang).

 Les reins assurent de nombreuses fonctions indispensables à l’organisme qui peuvent être détériorés par des maladies telles que l’insuffisance rénale chronique.

Quelles en sont les causes ?

Plus de 50% des maladies rénales chroniques, aboutissant à long terme à l’insuffisance rénale, sont dues au diabète ou à l’hypertension.

L’hypertension artérielle induit un rétrécissement des petites artères et une diminution de la vascularisation entraînant un dysfonctionnement rénale. En ce qui concerne le diabète, il provoque une détérioration des petits vaisseaux des glomérules qui, progressivement, diminue la capacité de filtration des reins.

Les autres facteurs de risque représentant 50% sont divers et variés, ils peuvent être de l’ordre génétique, due à la présence d’un kyste, appelé polykystose, due à une infection bactérienne ou peuvent impliquer des mécanismes inflammatoires. 

 A quoi correspond l’insuffisance rénale chronique appelée plus communément IRC ?

Cette maladie entraîne une diminution de la filtration des reins ce qui nécessite la mise en place d’une dialyse. Celle-ci permet, grâce à une machine, l’épuration du sang, c’est-à-dire l’élimination de l’eau accumulée dans l’organisme ainsi que les minéraux en excès. 3 séances de 3 à 4 heures par semaine sont obligatoires. L’hémodialyse est très contraignante, en termes de temps, de fatigue et d’alimentation.

L’accumulation des déchets et de l’eau de l’organisme font que l’alimentation doit être contrôlée par une diététicienne. Lors d’une dialyse, seulement 500 mL d’eau sont recommandés par jour, il est également important de limiter la consommation de sel donc réduire la charcuterie, les plats préparés, aliments transformés…limiter le potassium, présent dans les fruits et légumes, le phosphore présent majoritairement dans les produits laitiers et pour finir limiter les protéines. En plus de cela, s’ajoute la prise de médicaments. Bien entendu, tous ces conseils sont à adapter en fonction de votre état de santé.

La transplantation rénale reste la meilleure méthode pour éviter les séances d’hémodialyse quotidienne, elle permet une meilleure qualité de vie, une meilleure survie, malheureusement, il manque de greffons pour pouvoir transplanter les patients.

Lorine TRAMEAU
Ingénieure Nutritionniste chez Nutrimis